Logo Angleterre21.tv
Inscription Newsletter Angleterre21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

La rencontre aura lieu le 18 janvier prochain, à Sandhurst, au sud de Londres. Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May se réuniront pour aborder, en pleine négociation sur le Brexit, la coopération militaire entre les deux pays, le climat mais aussi la question des migrants à Calais, a informé l’AFP. Ce sommet sera précédé par une visite du chef de l’Etat dans la ville portuaire du nord de la France pour évoquer la situation « créée par la présence de nombreux migrants » souhaitant rejoindre le Royaume-Uni. « La solution miracle n’existe pas mais il y a des choses à améliorer », avait souligné M. Macron à des journalistes la semaine dernière. La frontière britannique est fixée à Calais depuis les accords du Touquet en 2004, dont la renégociation est régulièrement évoquée. La rencontre du 18 janvier sera également l’occasion d’évoquer « la coopération en matière de sécurité et de défense, dans le prolongement des accords de Lancaster House », selon l’Élysée. Conclus en 2010, ces accords prévoient la création d’une force expéditionnaire commune, de plusieurs milliers d’hommes, et la mise en commun de moyens dans l’industrie de défense.

Contenu de la vidéo : La rencontre aura lieu le 18 janvier prochain, à Sandhurst, au sud de Londres. Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May se réuniront pour aborder, en pleine négociation sur le Brexit, la coopération militaire entre les deux pays, le climat mais aussi la question des migrants à Calais, a informé l’AFP.
Ce sommet sera précédé par une visite du chef de l’Etat dans la ville portuaire du nord de la France pour évoquer la situation « créée par la présence de nombreux migrants » souhaitant rejoindre le Royaume-Uni. « La solution miracle n’existe pas mais il y a des choses à améliorer », avait souligné M. Macron à des journalistes la semaine dernière.
La frontière britannique est fixée à Calais depuis les accords du Touquet en 2004, dont la renégociation est régulièrement évoquée.
La rencontre du 18 janvier sera également l’occasion d’évoquer « la coopération en matière de sécurité et de défense, dans le prolongement des accords de Lancaster House », selon l’Élysée.
Conclus en 2010, ces accords prévoient la création d’une force expéditionnaire commune, de plusieurs milliers d’hommes, et la mise en commun de moyens dans l’industrie de défense.

Mots clés liés : Royaume-Uni, France, Emmanuel Macron, Theresa May, défense, stratégie, Calais, migrants, accord de Lancaster House, militaire, accords du Touquet

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Angleterre21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Angleterre21.tv