Logo Angleterre21.tv
Inscription Newsletter Angleterre21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Le Brexit n’en finit plus d’être sur toutes les lèvres. Alors que la date de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne est officiellement toujours fixée au 29 mars prochain, à minuit, même s'il semble probable qu'un report soit voté par le Parlement britannique ce jeudi 14 mars 2019, l’économiste Jacques Attali a jugé que « le Royaume-Uni est en train de se suicider ». Interrogé par le journal financier belge L'Echo, l’ex-conseiller du président François Mitterrand estime en effet que « la politique britannique n'est plus dirigée par les intérêts du Royaume-Uni, mais par ceux du parti conservateur ». M. Attali a ajouté que la situation du Brexit lui rappelle ses deux maîtres à penser, Karl Marx et William Shakespeare, « le premier donne les grandes tendances, le deuxième nous rappelle que tout dépend des passions humaines. Et que les grandes tendances peuvent trébucher sur les passions humaines ». L’homme politique français ne croit cependant pas « une seconde » à un abandon du Brexit « parce qu'aucun dirigeant n'a osé prendre le parti du 'remain' ». Selon lui, la sortie du Royaume-Uni de l’UE pourrait être reporté de « quelques semaines, pas beaucoup plus », avec dans le cas d’un Brexit dur, sans accord, un véritable « choc systémique ».

Contenu de la vidéo : Le Brexit n’en finit plus d’être sur toutes les lèvres. Alors que la date de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne est officiellement toujours fixée au 29 mars prochain, à minuit, même s'il semble probable qu'un report soit voté par le Parlement britannique ce jeudi 14 mars 2019, l’économiste Jacques Attali a jugé que « le Royaume-Uni est en train de se suicider ». Interrogé par le journal financier belge L'Echo, l’ex-conseiller du président François Mitterrand estime en effet que « la politique britannique n'est plus dirigée par les intérêts du Royaume-Uni, mais par ceux du parti conservateur ». M. Attali a ajouté que la situation du Brexit lui rappelle ses deux maîtres à penser, Karl Marx et William Shakespeare, « le premier donne les grandes tendances, le deuxième nous rappelle que tout dépend des passions humaines. Et que les grandes tendances peuvent trébucher sur les passions humaines ». L’homme politique français ne croit cependant pas « une seconde » à un abandon du Brexit « parce qu'aucun dirigeant n'a osé prendre le parti du 'remain' ». Selon lui, la sortie du Royaume-Uni de l’UE pourrait être reporté de « quelques semaines, pas beaucoup plus », avec dans le cas d’un Brexit dur, sans accord, un véritable « choc systémique ».

Mots clés liés : Londres, Royaume-Uni, Brexit, Theresa May, Jacques Attali, France, L’Echo, Union Européenne, crise, politique, François Mitterrand.

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Angleterre21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Angleterre21.tv